VOYAGE PHOTO

Les conseils sur les paysages marins !

La Bretagne réputée pour son mauvais temps ? Belle erreur !

Ouessant, « l'île du bout du monde » connue aussi pour son phare du Créac'h, l'un des plus puissant au monde, ayant résisté à l'épreuve du temps.

Il correspond à la coupure entre la Manche et l'Atlantique. On le reconnaît par sa tour de 55m de haut (75m par rapport au niveau de la mer), rayé comme la marinière bretonne, il guide l'entrée des bateaux dans la Manche. Allumé en 1863, puis électrifié en 1888, équipé d'un feu-éclair en 1901 et de lampes au xénon en 1971, le Créac'h, qui signifie « promontoire » en breton, est le phare le plus puissant d'Europe.

Phare du Créac'h à Ouessant

La disposition de ses 4 lentilles sur 2 niveaux est unique en son genre : 2 éclats blancs toutes les 10 secondes, sa portée est de 32 milles. Il balise l'une des routes maritimes les plus fréquentées de l'Atlantique. Un radio-phare puissant et une corne de brume (portant à 18 km) complètent son équipement.

Si le phare ne se visite pas, il reste un spot photo primordial durant notre week-end à Ouessant.


Les conseils de notre photographe pour les paysages marins :

  • Bien composer son image avec 2 à 3 plans minimum,
  • Chercher une ligne de fuite pour orienter le regard,
  • Jouer avec le ciel et les nuages,
  • Utiliser un téléobjectif,
  • Si vous souhaitez faire la pose lente, pensez au trépied à votre filtre ND 1000.

Phare du Créac'h à Ouessant

Pour les intéressés, venez en apprendre d'avantage lors du week-end photo à Ouessant, en cliquant ici.

Maelle de Voyage Passion Photo


Vous avez aimé cet article ?

Les derniers articles